ACCUEILBUREAUCALENDRIERCOMPTES-RENDUS - PHOTOSLIENTRAIL DES MAQUISARDS
LES ENFANTSPARTENAIRESVIDEOSLIVRE D'ORNOUS CONTACTER

LES ENFANTS


MOT D'ENFANT PAR JULIEN PINCELOUP POUR LES FÊTES DE FIN D'ANNEE
Merci pour toutes ces aventures. A Gérard, à Ghislaine, Jean-Pierre, Jérémy et à tous les coureurs, je fais de gros bisous. Ces aventures ne me semblaient être qu'un rêve. Grâce à vous, c'est la réalité. Si je ne peux pas marcher, vous me permettez de courir.
Vous êtes tous mes amis et je vous aime très fort.

MOT D'ENFANT PAR LOLA BRUN APRES SON AVENTURE AU MAROC :


Je vous remercie d'avoir couru avec Emma et moi . J'ai bien aimé prendre l'avion et courir avec vous . Jérémy nous a bien fait rigoler. J'ai découvert plein de paysages c'était rigolo quand on est arrivé a la rivière ...
Merci à vous tous & aussi à Gerard et Ghislaine.

MOT D'ENFANT PAR JULIEN PINCELOUP APRES SON AVENTURE EN TUNISIE :


La Tunisie, c'était bien. Très bien même. J'ai pu rencontrer de nouveaux amis. Cela m'a permis de bouger, de courir dans des paysages magnifiques. Quand j'étais sur la joëlette, je ressentais de la joie, du bonheur, mais aussi de la tristesse pour les enfants "normaux" qui ne peuvent vivre cela. Je vous adore et vous remercie pour cette belle aventure. Et un, et deux et Loir'Espoir.
                          
MOT D'ENFANT PAR CORALIE GERVAIS APRES SON AVENTURE EN TUNISIE :


J’ai eu la grande joie, grâce à toute l’équipe de l’association Loir’ Espoir Athlé (LEA), de faire un merveilleux voyage en Tunisie. Ce voyage unique et chargé en émotions restera gravé dans ma mémoire. Pour moi qui suis la « doyenne » (comme me dit Jérémy) des jeunes qui courent en joëlette, c’est toujours avec le même plaisir que je reviens sur des courses et surtout des trails avec tous les membres de l’association LEA. Participer à des trails me permet d’avoir accès à des lieux où il m’est impossible d’aller avec mon fauteuil roulant et de ce fait, d’avoir des sensations fortes que je ne pourrais pas avoir autrement. Pouvoir courir dans le désert tunisien, vous pensez : c’est magique ! Le paysage est vraiment magnifique, avec ses dunes de sable rouge et son ciel bleu sans nuage, ou encore ses montagne de pierres. Enfin, un ciel sans nuage ? Nous avons quand même réussit à avoir de la pluie à notre arrivée dans le désert ! J Moi, je dis que cela à rajouter du charme au voyage : nous avons vu le désert en fleur, ce qui n’est pas commun.

Mais, au-delà du trail, c’est le voyage dans son ensemble qui est merveilleux. C’est le plaisir de passer du temps ensemble et de partager avec des personnes d’une grande gentillesse. Je pense évidemment à tous les membres de l’association LEA, que je considère maintenant comme une seconde famille. J’ai eu l’occasion, lors des repas ou des ballades, de discuter davantage et d’avoir de nombreux fous rires. Ce genre de voyage, je pense, resserre les liens. Il permet aussi de rencontrer de nouvelles personnes. Les autres participants ont toujours un mot gentil à mon égard et viennent parfois nous rejoindre, ce qui est très agréable. Les coureurs, même très bien classés, restent simples et accessibles comme c’est le cas de Karim, Laurent, Fiona, Chauchau et d’autres. Les tunisiens, quant à eux, ont le sens de l’accueil, sont souriants et sont ouverts à l’handicap. Grâce à la visite du souk dans Djerba, aux nuits passées dans des endroits typiques comme le petit hôtel Erriadh à Djerba, dans le désert en bivouac ou encore dans les maisons troglodytes, les explications historiques de Laurent et surtout le dialogue avec les locaux à différentes occasions, nous avons pût découvrir la Tunisie de l’intérieur.

Pour toutes ces raisons, je voudrais remercier Jean-Pierre MARTIN, notre président et Gérard GODIN, mon « fiancé » (il comprendra), notre vice-président, Azdine, l’organisateur d’Evasion Trail à Tataouine ainsi que tous les coureurs, sans oublier bien sûr tous les accompagnants et mes parents ; plus généralement, tous ceux qui ont rendu ce voyage possible. C’est un superbe cadeau d’anniversaire que vous m’avez fait (car pour ceux qui ne le savent pas, je viens de fêter mes 18 ans). Ces cinq jours ont été riches en première fois : premier voyage à l’étranger et donc baptême de l’air. Je voudrais aussi adresser mes remerciements à ceux qui m’ont pas pût venir avec nous mais qui étaient là par la pensée. Je pense tout particulièrement à Habib, qui est très impliqué dans cette association et qui a le cœur sur la main. Pour finir, je n’ai plus que deux choses à dire : "Et un, et deux, et Loir’Espoir !!" et "Vive la Tunisie !" (pour reprendre les mots de Julien).


En 2011, ils ont couru avec Loir'Espoir Athlé




MOT D'ENFANT PAR CORALIE GERVAIS APRES LE TRAIL DES MAQUISARDS :
Voici un petit mot de remerciment adressé aux bénévoles des associations LEA et Courir avec.
Faire un trail en joélette, je trouve cela génial !
Je fais une course en forêt et je passe dans des endroits où je ne pourrais pas aller autrement (comme quand il faut traverser une petite rivière). Cela m’a fait découvrir des coins de la forêt d’Orléans que je ne connaissais pas, de beaux paysages.
En plus, je « cours », je participe à un trail comme les autres, je suis « normale ». Cela donne un certain sentiment de liberté.
Les personnes qui nous doublent, les coureurs et moi, nous encouragent. Cela fait vraiment plaisir.
Mais tout cela n’aurait pas était possible sans les bénévoles des associations LEA et Courir avec. Je vous remercie. J’ai passé un moment extraordinaire ! Soyez toujours aussi gentils que vous l’êtes avec moi et continuez à faire rêver des jeunes : cela n’a pas de prix.



En 2010, ils ont couru avec Loir'Espoir Athlé




MOT D'ENFANT, CORALIE GERVAIS
:

Quand vous êtes dans la joélette et que vous "courez", il n’y a pas de mot pour exprimer cette sensation : vous sentez la vitesse, le vent comme une caresse sur votre visage et que vous êtes en plein dans la course, c'est formidable ! ! !
Les coureurs qui vous doublent vous encouragent et les porteurs sont si gentils.
Encore un grand merci à l’association Léa pour ces moments fantastiques ! ! !